S’inscrire pour faire du yoga à Paris

yoga

Lisez pour en savoir plus. Le terme yoga signifie « union », réunion de toutes les parties (corps-mental-esprit). Les différentes techniques de yoga (asana, pranayama, mudra, méditation, etc.) agissent en effet sur plusieurs aspects qui contribuent au bien-être psychophysique de la personne. Cette ancienne discipline orientale, très à la mode ces dernières années, s’est répandue (sous différentes écoles et interprétations) également dans notre pays ; désormais, ses variations sont si nombreuses qu’il existe « un yoga pour tous les goûts ». Des études et recherches scientifiques sont en mesure de confirmer que la pratique correcte et constante du yoga, associée à une alimentation saine et à un mode de vie correct, peut : soulager le stress mental et physique, améliorer l’humeur, ralentir le processus de vieillissement et contribuer à augmenter les défenses immunitaires.

Comment se préparer à sa première classe de yoga ?

Si vous n’avez jamais fait cela, vous pouvez avoir des doutes sur le cours à choisir et comment mieux le gérer. Le yoga est une discipline qui peut être pratiquée par plus ou moins tout le monde et à des fins diverses. Il y a ceux qui veulent relâcher les tensions et ceux qui veulent effectuer des mouvements pour s’entraîner et garder la forme. Voici comment commencer à faire du yoga.

– Choisissez le type de yoga qui vous convient le mieux

La première chose à faire est de se renseigner auprès des écoles de yoga les plus proches de chez vous et de leur demander quelle approche ils suivent pendant les cours. En effet, chaque école propose des cours de styles différents, ceux axés davantage sur l’aspect physique de la discipline, d’autres plutôt axés sur la méditation et la connaissance de soi.

– Comment mieux gérer le cours ?

Pour mieux gérer le cours, buvez un peu d’eau avant de commencer, mais essayez d’arriver l’estomac vide. Vous pouvez faire le plein d’énergie avec une collation légère environ une heure avant l’entraînement (yaourt aux fruits, tranche de pain grillé au miel) ; soyez juste léger.

– Comment éviter l’embarras ?

Même si c’est la première fois que vous devez essayer certaines poses (même certaines assez bizarres) ne vous inquiétez pas. Même ceux qui pratiquent le yoga depuis le plus longtemps auront commencé comme ça, tout comme vous. Et si vous vous inscrivez à un cours de yoga à Paris pour débutants, il y aura certainement d’autres personnes du même niveau que vous.

Retrouver la santé grâce au yoga

De nombreuses études ont montré que la pratique régulière des cours de yoga est un remède naturel contre de nombreux maux. Voici quelques-uns :

– Un remède naturel pour un ventre gonflé Les postures de yoga, et en particulier la respiration yogique, peuvent influencer votre transit intestinal et vous aider à combattre les ballonnements abdominaux. Ce massage naturel améliore le transit, combat la constipation, réduit les crampes et les douleurs souvent associées aux ballonnements et aide à libérer les gaz intestinaux qui en sont la cause.

– Améliore la respiration Respirer est un acte naturel, mais on le fait souvent de la mauvaise façon, ce qui affecte notre bien-être, tant physique que psychologique. Le stress, l’anxiété et la tension peuvent entraîner un essoufflement et une respiration sifflante : cela se produit parce qu’on a tendance à utiliser la respiration claviculaire, c’est-à-dire une respiration « haute » qui ne sollicite que la cage thoracique. Le yoga, quant à lui, est basé sur la respiration abdominale ou diaphragmatique, une respiration profonde qui a un effet relaxant, régénérant et oxygénant sur l’ensemble du corps. L’utiliser en yoga est un exercice utile pour apprendre à respirer correctement dans la vie quotidienne également.

– Combat les maux de dos et améliore la posture La pratique régulière du yoga est utile à la fois pour prévenir le mal de dos et pour soulager les lombalgies. De nombreux asanas et séquences de yoga améliorent la mobilité de la colonne vertébrale, l’allongent et la rendent plus souple, tout en soulageant les tensions dans les muscles et les articulations. La pratique du yoga améliore également la posture : une mauvaise posture est souvent à l’origine de maux de dos. L’une des séquences les plus bénéfiques pour assouplir la colonne vertébrale est celle qui combine Marjariasana, ou pose du chat, avec Bitilasana, ou pose de la vache. Elle s’effectue en position quadrupède et consiste à relever le dos jusqu’à former une bosse, comme pour un chat, puis à le cambrer. Ce mouvement dynamique, associé à une respiration correcte, libère immédiatement toutes les tensions et soulage les douleurs dorsales.

Les applications du yoga sur la santé

Au cours d’une thérapie par le yoga, on choisit des techniques de yoga classiques qui sont adaptées individuellement aux symptômes de la personne concernée. Ces techniques comprennent une combinaison d’exercices de respiration, de mouvement, de relaxation et de méditation, c’est-à-dire essentiellement des éléments issus du yoga traditionnel indien. Le yoga est un concept de santé globale, c’est pourquoi certains exercices de respiration et de mouvement sont également choisis. Ils peuvent varier en fonction de l’âge et des troubles. Le concept thérapeutique en question ne se concentre toutefois pas sur les symptômes, mais traite l’individu dans sa globalité. Ainsi, certains exercices physiques classiques (le guerrier, le pont, l’assise tournante) peuvent être utiles en cas de problèmes de l’appareil locomoteur, notamment de la colonne vertébrale et faire partie du concept individuel. Pour d’autres personnes concernées (asthme, hypertension), la bonne combinaison de techniques de respiration et de relaxation peut être au premier plan d’un concept de yoga individuel, mais toujours intégré dans une approche globale. Les exercices de yoga correctement exécutés sont bons pour le mouvement et la posture. Toutefois, si certaines asanas sont mal exécutées, cela peut même nuire à la colonne vertébrale et surcharger les ligaments, les muscles et les tendons.

Le bon équipement pour le yoga

Pour la pratique des cours de yoga, vous n’avez pas besoin d’un équipement sophistiqué. Il est important que les vêtements soient certes ajustés, car les t-shirts ou pantalons qui traînent sont gênants pour les exercices. Toutefois, la tenue (qu’il s’agisse d’un pantalon de yoga court ou long ou d’un haut) doit être respirante et de préférence, doit être composée de matériaux naturels. Celles-ci ont l’avantage d’assurer un bon échange climatique même pendant les phases de repos, ce qui vous évite d’avoir froid. Le tapis de yoga est un autre basique. Il en existe en de nombreuses épaisseurs et versions, par exemple un tapis en caoutchouc recyclable en latex naturel ou en laine vierge avec un dessous en caoutchouc qui adhère au sol.

Dangers pour la santé : quand le corps signale « pause »

Comme pour tout type de sport, la règle du yoga est la suivante : renoncez à votre programme si vous êtes malade. Se soigner est la voie douce et est donc également judicieux dans l’optique d’une approche corporelle globale. Faites une pause dans votre activité physique en cas de :

– Rhume, grippe ou autres maladies aiguës ou fébriles ;

– Des problèmes aigus de disques intervertébraux ou des inflammations articulaires : le yoga aide certes à résoudre les problèmes de la colonne vertébrale, mais en cas de lésions des disques intervertébraux, certains exercices peuvent être contre-productifs.

Consultez votre médecin pour savoir si les exercices de yoga sont adaptés à votre cas et au cas échéant, lesquels. Le risque de blessure est quasiment inexistant si les exercices sont effectués correctement et si le professeur de yoga est compétent. La nuque, le dos et les épaules sont le plus souvent exposés à des risques de blessures en cas de maladies préexistantes, si les exercices sont mal exécutés et si le professeur de yoga, par ignorance, ne tient pas compte des problèmes de santé existants. Il est alors important d’informer le professeur au préalable, par exemple sur d’éventuels problèmes de dos ou d’autres maladies antérieures, et de ne pas dépasser les limites personnelles. Pour une pratique adéquate des cours de yoga à Paris, faites un tour sur le site yay-yoga.com.


Bol tibétain : comment choisir le bon ?
Cours de yoga en ligne : comment le choisir ?