Comment diagnostiquer l’aboulie ?

L’aboulie est un trouble de la motivation, qui signifie être dépourvu de volonté. Le terme fait référence à un trouble mental : une personne atteinte de ce trouble veut faire des choses, mais ne peut pas agir. En pratique, elle est incapable de prendre des décisions et de les exécuter. Cela distingue la maladie de l’apathie, car les personnes apathiques ne sont plus actives. L’aboulie n’est pas une maladie, mais une rencontre dans de nombreuses maladies mentales : dépression, schizophrénie. Vous pouvez le constater également chez les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique ou d’épuisement professionnel.

Quels sont les symptômes de l’aboulie ?

Les symptômes de l’aboulie varient d’une personne à l’autre. Pourtant, il existe également des symptômes courants, tels qu’une diminution de la volonté ou des difficultés à prendre des décisions, et de la procrastination, c’est-à-dire le report de la planification. Aussi, l’incapacité de pratiquer des activités simples. Par exemple, les patients sont incapables de cuisiner ou de faire leurs courses d’eux-mêmes. L’attention et la concentration peuvent encore être perturbées. Bien qu’elle ralentisse, et même la réalisation d’une activité, l’aboulie ne simule pas le fonctionnement intellectuel.

En réalité, les personnes gênées présentent un état proche de la dépression. En plus, le patient perd tout intérêt pour la vie : comme si la vie n’avait plus de sens. L’aboulie mène à un état d’extinction, perdant de l’énergie pour ses propres réalisations. Pour toutes ces raisons, il faut évoquer qu’il est inutile de demander au patient d’agir. Un traitement était nécessaire, car son état était hors de son contrôle. En fait, les problèmes rencontrés par les personnes atteintes d’aboulie peuvent sembler anodins, mais il est important de les prendre au sérieux. Sur onblog.org, vous pouvez avoir plus d’informations concernant l’aboulie.

Comment diagnostiquer l’aboulie ?

L’aboulie est un désordre cérébral identifié par un psychiatre ou un psychothérapeute. Comme l’aboulie ne présente aucun symptôme aigu, il s’agit d’une maladie graduelle. Si le diagnostic correct n’est pas établi à temps, ses symptômes peuvent s’aggraver avec le temps. Lorsque vous ressentez les symptômes ci-dessus, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin ou à prendre rendez-vous avec un psychiatre. En fait, il pourrait s’écouler plusieurs semaines avant que l’aboulie ne soit réellement identifiée. En général, les patients peuvent avoir des symptômes voisins de la dépression. Et après un diagnostic de dépression, les experts peuvent également discuter du risque d’anorexie. Certainement, les personnes atteintes d’aboulie ne sont pas déprimées. Elles sont juste déprimées et ont besoin de bons soins.

Comment traiter l’aboulie ?

Lorsque l’aboulie est le résultat d’un trouble psychiatrique tel que la schizophrénie ou la dépression, un traitement complet doit être administré. Pour que la maladie ne se reproduise pas, la pathologie sous-jacente doit disparaître. Afin que le traitement soit efficace, les patients doivent éliminer complètement les substances inhibant la volonté de leur vie quotidienne. Diverses drogues, l’alcool et certaines drogues ont été mentionnés.

Pour remédier à l’incapacité de bouger et de prendre des décisions, un psychiatre peut ordonner une activité physique. Il peut s’agir d’une action simple qu’une personne normale peut réaliser sans aucun problème. L’objectif est de soutenir le sujet aboulique à récupérer ses aptitudes. Un suivi périodique est nécessaire jusqu’à ce que la guérison soit observée. La thérapie comportementale est essentielle pour un traitement efficace.

Contrairement à d’autres troubles mentaux, l’aboulie ne peut être prévenue malgré une forte volonté. Un diagnostic précoce est nécessaire pour que les patients puissent être traités rapidement et ne souffrent pas de ce problème pendant longtemps. Par conséquent, il est conseillé de toujours faire attention aux changements d’attitude de ceux qui vous entourent.

Pour conclure, l’aboulie ne peut être prévenue comme les autres troubles de la motivation. Par contre, il est important qu’une personne qui constate un changement dans sa propre personnalité ou son entourage qui a fait un tel constat consulte un expert.

Le chanvrier, une plante aux nombreuses vertus
Quelques vertus des huiles essentielles