Le massage shiatsu pour réguler le transit intestinal

D’origine japonaise, le shiatsu est une technique de massage qui consiste à utiliser les paumes de mains, essentiellement les pouces pour viser des endroits spécifiques appelés « méridiens » pour ainsi débloquer les flux énergétiques. S’appliquant au niveau du ventre, le shiatsu est incontournable pour réguler le transit intestinal.

Tour d’horizon des spécificités du shiatsu

Le shiatsu, qui signifie « pression des doigts » en français, bien que souvent appelé « massage », s’agit d’une thérapie manuelle japonaise s’inspirant de l’acupuncture, une médecine traditionnelle chinoise. Concrètement, cette pratique consiste à effectuer des pressions sur différents méridiens d’acupuncture dans l’objectif de traiter certains maux et surtout de rééquilibrer l’énergie du corps. Pour être plus précis, les méridiens sont des canaux dans lesquels circule l’énergie vitale du corps. Le moindre blocage des flux énergétiques peut à coup sûr favoriser le déséquilibre dans le corps. Du coup, ce dernier sera plus vulnérable à diverses maladies. Et comme le shiatsu stimule la circulation sanguine et lymphatique ainsi que le système nerveux, il renforce efficacement le système immunitaire de l’organisme. Dans ce cas, il peut être utilisé dans des cas différents dont la régulation du transit intestinal.

Le shiatsu et le transit intestinal

Tout d’abord, le transit intestinal s’agit d’une opération délicate réalisée par les intestins dans le but d’évacuer le contenu de l’estomac vers le rectum. En cas de défaillance au niveau du transit intestinal, c’est-à-dire lorsque les intestins ont du mal à acheminer les aliments stockés dans l’appareil digestif, l’individu risque d’être confronté à des troubles comme la constipation ou la diarrhée. Donc, pour les personnes qui sont sujettes à des troubles du transit intestinal, le shiatsu peut s’avérer indispensable lorsqu’il est appliqué sur la région abdominale. Le praticien, grâce aux mouvements réalisés par ses mains, va faire en sorte de nettoyer complètement le gros intestin tout en détendant le colon pour ensuite réguler le transit intestinal.

Comment se déroule une séance de shiatsu

Pour pouvoir profiter des bienfaits du shiatsu, notamment lorsqu’on est confronté à des troubles de transit intestinal, il est nécessaire de suivre 2 à 3 séances rapprochées. Normalement, une séance dure une heure et commence bien évidemment par un petit entretien entre le praticien et le patient. Après, le premier contact, il praticien procèdera à un bilan énergétique, soit en touchant son patient, soit en observant ce dernier, soit en l’interrogeant. Durant le massage en question, le patient sera allongé et habillé sur une table de massage ou sur une chaise de massage ou sur un futon. Et quand la séance est terminée, il va conseiller son client au niveau alimentation et hygiène de vie sans oublier les gestes à adopter quotidiennement.

Le massage thaï pour soigner les douleurs
Le massage californien pour soigner la dépression